Découvrez le cimetière des trains et le bon plan pour éviter les hordes de touristes

Découvrez le cimetière des trains et le bon plan pour éviter les hordes de touristes

Comment y aller sans touristes ?

C’est toujours dommage, quand on est visite un lieu sympa ou chargé d’émotion, d’être entouré d’une floppée de crétins qui piaillent et qui font n’importe quoi (et qui gâchent la photo mais ça c’est un autre débat). L’expédition que nous allons faire pendant trois jours à partir de demain matin commence par une visite « express » (20 minutes) d’un cimetière de trains. Or, quand on est intéressé par le ferroviaire et l’urbex, ça ne saurait être suffisant. En plus, ce sera vers 10h30 du matin, donc la lumière ne sera pas trop idéale pour les photos. La solution ? Y aller la veille, tout seul.

Je hèle donc un taxi, qui accepte de m’y emmener, de m’attendre, de m’expliquer plein de trucs et de me ramener, pour la somme de 50Bs (~5,50€). Ah, il fallait le placer le verbe « héler » dans un article sur la Bolivie !

Cimetière de trains - le soir (15
Cimetière de trains – le soir

Et voici les photos. Ce lieu est bien sûr un peu triste –ça reste un cimetière– mais il est passionnant à visiter. Le soleil est sur le point de se coucher, la lumière est belle et les lieux sont silencieux. Reposent ici (en paix ?) des locomotives à vapeur, des wagons à bestiaux et à gravier, des citernes, des plateaux, et quelques voitures de passagers. Par endroits les rails ont été démontés, ailleurs ils sont encore là.

Le cimetière de trains, visite du soir

Visite du matin

Le lendemain matin, on y fera effectivement un passage avec les filles.

cimetière de trains, visite du matin
cimetière de trains, visite du matin
à travers le boiler
à travers le boiler
entre deux citernes
entre deux citernes
cimetière de trains : voitures rouillées
cimetière de trains : voitures rouillées
On est beaux hein !
On est beaux hein !
Audrey aux commandes de la loco !
Audrey aux commandes de la loco !

Une réaction au sujet de « Découvrez le cimetière des trains et le bon plan pour éviter les hordes de touristes »

  1. C’est un de mes « regrets ». Ne pas avoir pris le temps d’y aller le matin très tôt ou le soir. Mais je suis arrivé à Uyuni à la nuit tombée et j’ai cherché le lendemain matin un tour qui au final m’a permis de faire pas mal de belles rencontres. Donc dans l’absolu, c’est pas trop grave vu que j’ai réussi quelques photos sans crétins et quelques photos avec…

    Tes photos sont superbes avec cette magnifique couleur et les ombres allongées.

    Quand on se verra, je suis partant pour une séance spéciale loco d’uyuni (jeu de mots!) 😉

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.