Dernière journée en Idaho

Dernière journée en Idaho

Dernière journée en Idaho

On passe aujourd’hui notre dernière journée en Idaho. Non pas qu’on n’apprécie pas la région, au contraire, mais il nous reste tant à voir !

Commençons par un immense pont au-dessus d’un canyon digne de Bip-bip et Coyote, puis un parc de dunes où (bien sûr) on va faire des glissades.

un grand pont traverse le canyon de la rivière Snake
un grand pont traverse le canyon de la rivière Snake
Bruneau Dunes State Park, Idaho
Bruneau Dunes State Park, Idaho : il y a du vent et ça caille !
Bruneau Dunes State Park, Idaho, ça rappelle la Mongolie
Bruneau Dunes State Park, Idaho, ça rappelle la Mongolie

Et aussi, en vidéo !


Avec le vent, le sable s’envole et griffe le visage vigoureusement. Du coup, on arrête vite de jouer dans les dunes !

On continue notre route jusqu’en Ontario.

Ontario : tout droit !
Ontario : tout droit !

Si vous avez un minimum de compétences en géographie nord-américaine, cette dernière photo vous a forcément choqués. Oui, l’Ontario, c’est à l’ouest… du Québec, donc à plus de 4000 km de nous ! Alors, comment on fait ? On roule pendant 48 heures non-stop ?

Oregon
Oregon

Allons, vous le savez : il y a bien sûr une ville du nom d’Ontario dans le coin où nous sommes, tout simplement. Mais ce n’est pas en Idaho, c’est dans l’Oregon. Ici, comme dans le Montana : pas de taxe ! Alors, première chose à faire en arrivant dans cet état : faire les courses 😉

Et aussi, aller au lave-auto, parce qu’on a déjà fait plus de 6000 km et que la voiture commence à être absolument vraiment très totalement sale ! Pour moi, ça reste rigolo de se dire que si on avait fait ça 10 km plus tôt, on aurait payé 6% de plus pour exactement la même chose.

mousse sur la vitre
mousse sur la vitre
dans le lavomatic avec les filles
dans le lavomatic avec les filles

Le canyon de l’enfer

Nous allons aujourd’hui aller un peu plus loin : nous allons traverser le canyon de l’enfer, littéralement Hell’s Canyon. Dit comme ça, ça fait un peu peur !

Et pourtant, c’est simplement une gentille route qui serpente dans un joli petit canyon.

Le long du canyon, il y a plein d’endroits très jolis.

La sortie du Hells canyon
La sortie (ou l’entrée, comme on voudra) du Hells canyon (au fond, les sommets enneigés)
suite à un glissement de terrain, l'ancienne highway a été submergée par un lac qui s'est formé. Il a fallu en refaire une autre.
suite à un glissement de terrain, l’ancienne highway a été submergée par un lac qui s’est formé. Il a fallu en refaire une autre.

 

Richland

Et nous voici dans un micro-village : Richland, en Oregon. On a loué un petit mobilhome pour deux nuits. La déco est très XXe siècle, mais dès l’arrivée, on sent qu’on sera à l’aise !

Richland : on s'installe dans un petit mobilhome
Richland : on s’installe dans un petit mobilhome. Eve joue à Minecraft.
Un frigo presque vide
Un frigo presque vide (oui, les locations sont souvent fournies avec des produits offerts dans le frigo)

On va être bien ici. C’est chouette l’Oregon.

4 réactions au sujet de « Dernière journée en Idaho »

  1. Très sympathique ce canyon du diable! Par contre, j’ai l’impression qu’il ne faut pas tomber en panne : on ne croise pas souvent d’autres véhicules! 🙂

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.