New York : plutôt classique ou plutôt insolite ?

New York : plutôt classique ou plutôt insolite ?

En préparant notre séjour à New York, s’est posée la question de savoir si on irait voir « les classiques » (statue de la Liberté, Times Square, et Wall Street par exemple), ou si on chercherait à sortir des sentiers battus.
On a beau aimer l’originalité, il aurait été stupide de priver les filles de quelques incontournables.

Le Mémorial et la Tour

Notre premier jour a donc été consacré à quelques évidences, et forcément, en premier, on est allés au mémorial du 11 septembre, ne serait-ce que par respect pour les victimes du World Trade Center. Et aussi parce que la dernière fois qu’on a visité New York, c’était en mars 2002, autant vous dire que le quartier était encore dans un état second.

mémorial du 11 septembre
mémorial du 11 septembre

Oh, mais je ne vous ai pas dit ? On n’est plus 6, on est 8 ! Comment on a fait ? Mike et Tami, nos amis du Colorado, nous ont rejoint pour visiter New York. Eh oui, ça c’est des amis au top ! Du coup, on est maintenant un vrai troupeau de gentils touristes qui visitent New York.

Mike et Tami devant One World
Mike et Tami devant One World

A la place des deux tours écroulées, il y a maintenant un mémorial plutôt très bien fait. Ce fut l’occasion d’expliquer aux quatre filles l’histoire qui s’est déroulée ici en 2001. Juste à côté, il y a une nouvelle tour, qui a été construite depuis, on est bien sûr montés faire la photo panoramique qui va bien : on ne refuse pas une vue à 360° à plus de 500 m du sol.

Le truc est salement cher par contre, et une fois que vous avez accepté l’idée de payer plus de 100€ pour trois, vous découvrez qu’on y ajoutera des « frais d’émission de billet » (9$, bien sûr), et l’habituelle taxe. Bin oui mon gros touriste, raque un peu beaucoup à mort pour voir…

Ensuite, on est dans un parc d’attractions ou presque : ascenseur avec vidéos, puis petit film où tout à coup l’écran se relève et vous découvrez la jolie vue rôoooo… Puis on essaye de vous extorquer 15$ de supplément pour louer une tablette qui vous indiquer les directions des différents buildings. Sinon, bien vous n’aurez rien, démerdez-vous si vous en reconnaissez certains, et heureusement oui, car ce n’est pas ma première fois à NY, donc j’ai pu expliquer aux mouflettes où était le King-Kong building (pardon, l’Empire State building), le Chrystel building (ah non, le Chrysler building, bah c’est pareil hein !) et bien sûr la statue de Laly Berthé. Et les zolis taxis zônes. Et le pont de Brooklyn. Etc etc.

  • World Trade Center : la tour One World
    World Trade Center : la tour One World

La galerie de Grand Central

Tout bon visiteur de New York passe obligatoirement ou presque par le grand hall de Grand Central Station. Bien peu savent en revanche qu’il y a un détail qui mérite l’attention au plafond — non pas le fait que les constellations sont inversées, ça j’espère que c’est dans tous les guides à couillons, non je parle ce petit rectangle noir, dans le coin Nord-Ouest. 

Grand Central Station, New York
Grand Central Station, New York

Oui, ce petit rectangle, c’est intriguant n’est ce pas ? Eh bien, c’est quand ils ont restauré la gare à la fin du XXe siècle, ils ont laissé une trace « démonstration » de la couche de fumée de cigarettes qui s’y était collée… Eh oui vous l’avez compris, on va faire un peu d’original dans notre visite, on ne peut pas rester trop moutons longtemps !

Alors, direction la 14e rue. On y va en métro, Manhattan c’est tellement immense qu’à pied on y perdrait trop de temps. Et d’ailleurs, on a déjà marché plus de 20 km dès le premier jour (podomètre & GPS à l’appui), malgré les nombreuses connexions en métro. Alors je vous disais donc qu’on allait se balader vers la 14e rue et la 8e avenue. Pourquoi ?

Les intrus de la 8e avenue

Il ne vous aura pas échappé qu’en en-tête de cet article, il y avait de drôles de personnages.

14th Street life underground
14th Street life underground

La station de métro située à l’adresse dont je viens de vous parler est remplie de statues marrantes ou tragiques, originales, insolites, en tout cas c’est un des rares endroits du métro de New York qui soit un brin décoré : le reste est un cloaque infâme plein de sueur âcre, de rats qui courent entre les voies, et de courants d’air surchauffés : non je n’exagère vraiment pas, nous avons vu et ressenti tout ça. On est à l’opposé parfait du Japon ou de la Russie. En langue de bois : il reste une marge de progression intéressante. En vrai : le métro de New York est infiniment pire que celui de Paris, qui est déjà odieusement abject. N’imaginez même pas trouver un point d’eau ou des toilettes, évidemment. Découvrir un simple banc dans une station relève relève déjà de la science-fiction.

  • 14th Street life underground
    14th Street life underground

Moi, j’aime bien ces petites statues. Et vous ?

Tu n’es pas venu ici juste pour ça ?

Chelsea Market : miam, une bonne pizza au hot-dog
Chelsea Market : miam, une bonne pizza au hot-dog

Non, mais ça aurait pu me suffire. Mais puisqu’on est ici, allons donc au marché qui est juste à côté : le Chelsea Market ! Ici, on trouve plein de trucs à manger. Rien d’équilibré ni de diététique, on est à New York, mais vous pouvez déguster par exemple une pizza au hot-dog (avec frites, bien sûr). Ou d’autres horreurs de ce genre. Mais rassurez-vous, c’est très cher, donc vous en prendrez peu (prévoir au minimum 20$ par personne pour manger un truc et boire un verre, debout). Notez que malgré tout, ça reste un très bon plan !

Même les flics ont droit à une pause
Même les flics ont droit à une pause

Bon, on est quand même bien contents car on avait faim, qu’on est à l’intérieur donc à l’ombre, et qu’il y a des toilettes propres et gratuites. En revanche, c’est bondé.

Une fois rassasiés, on va aller voir un petit parc assez peu connu.

Le parc de la High Line

J’ai bien dit « assez peu », car on le trouve maintenant sur certains guides. Ce parc a la particularité d’être en hauteur : c’est une ancienne ligne de train de marchandises, qui était en « train aérien », et qui a été désaffectée puis transformée en parc urbain en hauteur. Ils ont mis un peu de verdure, un peu de béton, quels bancs et le tour était joué. C’est malin, et bien pratique pour faire quelques jolies photos de la ville.

New York, c'est plein de petites maisons
New York, c’est plein de petites fenêtres, et de gens qui se prennent en photo
l'extrémité Nord du High Line Park est près de la gare de Penn Station
l’extrémité Nord du High Line Park est près de la gare de Penn Station
High Line Park : un peu de verdure en hauteur
High Line Park : un peu de verdure en hauteur
High Line Park : vue sur New York
High Line Park : vue sur New York, les grues ne s’arrêtent jamais
High Line Park : vue sur la 9e avenue
High Line Park : vue sur la 9e avenue et les fameux taxis jaunes

Et ensuite ?

Non, ce n’est pas tout, on a continué notre découverte de la ville par un incontournable, la statue de la liberté. Avec le ferry gratuit de Staten Island bien sûr, comme tout bon radin optimiseur qui se respecte. D’autant qu’on était allés sur l’île en 2001, et que ça ne vaut réellement pas la différence de prix. Mais avant d’y aller, on fait un détour par l’Empire State Building (clic-clac photo merci au revoir) :

Empire State Building
Empire State Building

Le grand calme

Mais surtout, on va voir un vrai petit écrin de calme et de silence en plein New York, ce qui est vraiment rare et précieux. Mais où c’est ? Sur la 5e avenue bien sûr, l’avenue la plus cotée de New York, et accessoirement une des plus bruyantes. Mais où donc ?

Non, ce n’est pas dans un parking (regardez la tarifs, ils sont hors taxe !)

Arrêtez de vous plaindre des tarifs du stationnement !
Arrêtez de vous plaindre des tarifs du stationnement : ici ça coûte moins cher de payer un chauffeur et le carburant que de stationner, tout simplement.

Alors, ce havre de paix ? Tout simplement, à la bibliothèque municipale de New York, dans le bâtiment principal. Et c’est majestueux. Et en plus, les toilettes sont propres et gratuites !

Audrey et Armelle vont s'acheter des hot-dogs à un petit stand de rue
Audrey et Armelle vont s’acheter des hot-dogs à un stand de rue : elles sont autonomes en anglais !
NY Public Library Main Branch : une salle de lecture
NY Public Library Main Branch : une salle de lecture
NY Public Library Main Branch : le hall d'entrée
NY Public Library Main Branch : le hall d’entrée
Pendant ce temps, les filles attendent dehors sur les tables mises à disposition
Pendant qu’on visite la bibliothèque, les filles attendent dehors sur les tables mises à disposition

La statue de la liberté

Enfin bref, on saute dans un métro, on arrive au ferry, et embarquez jeunesse il est pile la bonne heure pour de jolies photos (ou alors il faut être là au lever du soleil, mais autant vous dire qu’à 5h30 du matin on dort nous). Bref, comme pour bien des photos, c’est plus joli quand le soleil est loin du zénith. Lors du voyage aller, on a déjà de belles photos :

AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté & Audrey
AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté & Eve & Chloé
AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island - la statue de la Liberté
AR ferry Staten Island – la statue de la Liberté

Et lors du voyage retour, c’est encore plus beau avec le coucher du soleil qui s’approche.

la photo "verso" : ce ferry avec une jolie vue n'est bien sûr pas du tout un secret
la photo « verso » : ce ferry avec une jolie vue n’est bien sûr pas du tout un secret
Retour ferry Staten Island - la statue de la Liberté
Retour ferry Staten Island – la statue de la Liberté
Retour ferry Staten Island - la statue de la Liberté
Retour ferry Staten Island – la statue de la Liberté
Retour ferry Staten Island - la statue de la Liberté
Retour ferry Staten Island – la statue de la Liberté et le coucher de soleil
Vue sur lower Manhattan depuis le ferry
Vue sur lower Manhattan depuis le ferry au coucher du soleil

et c’est sur cette vue plutôt sympathique que je vous laisse, on va reposer un peu les pieds (je ne vous ai pas tout mis, on aussi été à d’autres endroits encore) et demain, on va à la plage !

 

 

 

 

 

5 réactions au sujet de « New York : plutôt classique ou plutôt insolite ? »

  1. Je trouve que les statuettes sont très jolies.

    Coup au coeur et larmes aux yeux en voyant les photos de Manhattan prises du building (je ne sais plus lequel) …

    Bon repos et préparation au retour.

  2. regret de ne pas avoir su pour ces petites statuettes de la station de métro ainsi que pour la bibliothèque municipale. Cela m’aurait bien plu!

    La High Line, j’avais beaucoup apprécié (c’était un conseil de Mike!)

    sinon comme « tout bon touriste », j’avais pris un pass qui me permettait d’avoir des entrées à prix réduit et éviter les queues avec l’empire state building (très intéressante explication de sa construction avant d’aller sur la terrasse), le musée de ground zero, d’art moderne et le musée américain d’histoire naturelle.

    Quand au ferry, c’est un classique.

    PS : il me semble que tu as écrit que vous avez fait 20 km dans un autre post. Les filles n’ont pas trop grogné? 😉

    1. On a fait un peu plus de 20 km chaque jour. Mais les filles savaient à quoi s’attendre, je les avais prévenues. On a regardé pour les pass, et comme dans toutes les capitales où on propose des pass, ce n’était pas intéressant pour nous sauf à vouloir entasser les musées par brassées, ce qu’on n’a pas voulu faire.

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.