Notre visite d’une des Merveilles du Monde

Notre visite d’une des Merveilles du Monde

Toute personne un brin cultivée connaît les 7 merveilles du monde antique (la grande pyramide étant la seule qui reste). Moins nombreux sont ceux qui connaissent et sont d’accord sur les Merveilles du Monde naturelles. En tout état de cause, on n’a bien sûr pas voyagé partout ni visité le monde entier, mais je n’ai pour l’instant aucun doute sur le fait que les chutes d’Iguazu sont l’une de ces sept merveilles.

Puissance gigantesque

Ces chutes sont un ensemble d’énormes cascades qui déversent l’équivalent d’une piscine olympique de 3 m de profondeur toutes les deux secondes. Le temps de lire cette phrase, et la piscine suivante est déjà vidée ! L’endroit est extrêmement humide, juste à cause des embruns démentiels qui sont produits en permanence. La puissance de l’endroit dépasse tout ce que j’ai vu jusqu’ici. La hauteur, qui dépasse sans souci les 80 mètres, n’est pas du tout la plus haute du monde, mais ça n’a aucune importance tant ce lieu est épatant.

les deux zouaves à Iguazu
les deux zouaves à Iguazu – malgré leur air malin on est bien contents d’avoir nos deux amis ici !!

Les chutes méritent sans le moindre doute le voyage à elles seules. Alors bien sûr, il y a un peu de touristes, on s’y attend même. Et finalement, pas tant que ça. On est loin de la Chine et de ses « attractions ».

Entrée au Brésil

Les chutes sont sur le Rio Iguazu, et séparent donc l’Argentine et le Brésil. On commence aujourd’hui par le côté brésilien, et nous voici donc à la douane pour entrer au Brésil. C’est tellement habituel pour les touristes qu’il y a carrément un bus local qui ne fait que ça, et qui vous attend gentiment à la frontière le temps de faire les tampons (assez moches ceux-là, soyons francs).

Frontière Brésilienne : le drapeau !
Frontière Brésilienne : le drapeau !

Pas de formulaire idiot à remplir, les deux pays ont compris depuis longtemps que ça n’avait aucun intérêt de toute façon !

Passage obligé pour avoir un petit tampon du plus sur le passeport
Passage obligé pour avoir un petit tampon du plus sur le passeport

(parlez-en avec votre député à l’occasion, le formulaire d’entrée en France est bien minable aussi bien qu’il n’atteigne pas le niveau de celui des USA)

Une fois arrivés, on paye notre écot pour pouvoir pénétrer dans le parc national et approcher des chutes.

Chloé et le drapeau brésilien
Chloé et le drapeau brésilien

Oui, on dit chutes et pas cascade. Il faut dire qu’on a promis aux filles que c’étaient les dernières cascades qu’on verrait, et vu ce qu’on a découvert, il sera réellement difficile maintenant de nous motiver pour aller en voir d’autres ! Mais je laisse parler les images, vous allez voir c’est superbe.

Chutes d’Iguazu – Brésil

Iguazu, les chutes vues depuis le Brésil
Iguazu, les chutes vues depuis le Brésil
papillon à Iguazu
papillon à Iguazu
Iguazu : un coati
Iguazu : un coati
les trois ados devant une merveille du monde
les trois ados devant une merveille du monde
Iguazu
Iguazu

On peut bien sûr longer les chûtes avec un sentier aménagé. Il n’y a pas trop foule, on s’attendait à bien pire pour un site de cette envergure.

Mais que tient-elle ?
Mais que tient-elle ? Une sucette, mais aussi ?
un papillon qui restera sur sa main presque 10 minutes !
un papillon qui restera sur sa main presque 10 minutes !

Le bruit et l’humidité ambiante sont terribles. Ce lieu est absolument incroyable ! Nous approchons d’un des nombreux murs d’eau, l’épaisseur en est épatante !

le mur d'eau de la Gorge du Diable
le mur d’eau de la Gorge du Diable : absolument énorme

Et en vidéo, mais bien sûr, on ne peut pas voir tout d’un coup vu la taille immense du site : presque 3 km juste pour la largeur des chutes ! Des dizaines d’oiseaux volent au-dessus à la recherche de proies faciles.

Il est temps de rentrer à l’auberge, de l’autre côté de la frontière Brésil-Argentine. Entre les deux douanes, on traverse le pont. Et avant comme après, un petit coup de tampon !

Petit rappel au retour du Brésil
Petit rappel au retour du Brésil
le bus s'arrête à la frontière
le bus s’arrête à la frontière
Encore in coati : on en verra partout ici
Encore un coati : on en verra partout ici

Octopussy

Dès demain, nous irons visiter l’autre côté des chutes, en Argentine. Mais pour l’instant, il est temps d’aller se coucher, après un tour à la piscine. Et on sent qu’on est en zone tropicale : il y a des copines à huit pattes qui se promènent ici… Brrr

qui nous tiendra compagnie ce soir ?
qui nous tiendra compagnie ce soir ?
non, on n'en a pas mangé !
non, on n’en a pas mangé !

 

L’auberge Argentine

Ah, et on m’a demandé à quoi ressemble une auberge de jeunesse en Argentine. Voici donc la réponse, en photo :

Une chambre d'auberge bien rangée
Une chambre d’auberge bien rangée (bon à notre décharge, on est 7 et on se lève à peine, là)

Allez, à demain !

 

 

 

4 réactions au sujet de « Notre visite d’une des Merveilles du Monde »

  1. Le bordel dans le dortoir!! une vraie chambre d’ado!! 😀

    Je note que certains (certaines devrais je dire) ne sont toujours pas levés

    Les papillons apprécient fortement la transpiration (l’eau salée) et c’est pour cela qu’ils restent sur la peau. J’en ai eu deux qui sont restés sur moi bien 10-15 min minimum.

    J’attends la suite avec délectation.

  2. PS : j’avais pas lu les légendes des photos…

    sur une d’entre elles, je ne compte pas une merveille du monde mais 4 merveilles du monde :-p (comment ça j’en fais trop? 😀 )

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.