Qui s’y frotte s’y pique

Qui s’y frotte s’y pique

Il fallait bien que ça arrive un jour, et l’Australie est réputée (hélas) pour ses insectes et autres serpents particulièrement méchants.
Bref, Eve était allée faire un tour et chercher l’inspiration, et s’est fait piquer.

Je vous raconte comment ça s’est passé. Nous étions allés d’abord dans une ferme pour y acheter des fraises. Ne vous attendez pas à voir la photo de quelqu’un, ici c’est en libre service, on s’arrête, on prend ce qu’on veut dans le frigo, et on laisse des sous sur la table ! Super simple, et ça marche !

cactus australien

Bien sûr aucun crétin n’irait « voler » des fraises (surtout vu le prix !!) et quand à prendre le risque de piquer dans la caisse, hum, je ne m’y risquerais pas même s’il y avait la tirelire du loto, on est en plein bush australien et ici nulle part où se planquer !

Et après cet intermède fraisien, on roule un peu et on s’arrête pour la nuit au bord d’un (une ?) creek. Vous vous souvenez, c’est le nom de ces rivières qui sont asséchées presque sans arrêt, et qui deviennent énormes quand il pleut (c’est rare).

Enfin bref, voici donc ce qui a piqué Eve ! Voici les photos pour mieux comprendre ce qui s’est passé.

 

cactus australien cactus australien

C’était bien sûr non pas une bestiole mais un gentil petit cactus qui n’avait rien demandé, et qui s’est vengé d’être piétiné. Donc, tout va bien, mais sur le coup c’est toujours un peu surréaliste, quand on réalise qu’on est à 2 ou 3h de route du premier hôpital. Heureusement donc tout se termine bien.

On profite de la nuit pour regarder les étoiles, le ciel est magnifique, aucune pollution lumineuse, la croix du Sud bien visible, c’est un spectacle incroyable !

 

2 réactions au sujet de « Qui s’y frotte s’y pique »

  1. Plus de peur que de mal au final !
    2 à 3 heures d’un hôpital … ça donne à réfléchir 🤔

    Ceci dit, ça a l’air de piquer fort 💪 !

    Exigeante : il est possible d’avoir des photos du ciel ?

    Merciiiiiiiiiii 🙏 !

    Bises à vous tous, 5 ou 7 !

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.