Un road-trip en bus qui finit à l’eau (épisode 2)

Un road-trip en bus qui finit à l’eau (épisode 2)

Puerto Iguazu, c'est humide
Puerto Iguazu, c’est humide

Résumé de l’épisode précédent : nous avons quitté Montevideo (Uruguay) hier à 6h du matin. Il est presque 10h du matin le lendemain, et nous sommes encore dans le bus en approche de Puerto Iguazu (Argentine), après avoir passé la frontière sans difficultés la veille dans l’après-midi.

L’eau, le facteur trempant

en approche d'Iguazu : jungle et eau partout
en approche d’Iguazu : jungle et eau partout

Nous arrivons au terminal de bus de Puerto Iguazu, la petite ville touristique qui jouxte les cascades d’Iguazu du côté argentin. Hélas, la pluie arrive au moment où nous entrons dans cette tranquille bourgade tropicale. Mais on n’a pas peur de la pluie, déjà parce qu’on a été largement et régulièrement formés sur le tas en Nouvelle-Zélande, mais aussi parce qu’ici il fait chaud, donc la pluie est à 25°C ! Que celui qui se plaint d’une pluie chaude alors que ça caille en Europe lève le doigt !

bus CAMA de Concordia à Iguazu
bus CAMA de Concordia à Iguazu

En revanche, on ne peut pas dire que ce soit une délicate bruine : ça rince sévèrement. Le temps d’aller jusqu’à l’auberge de jeunesse, nos affaires auront déjà un peu pris l’eau, et ce n’est que le début. Mais pour s’y rendre, nous prenons le taxi. Deux raisons : la première, c’est qu’il pleut et qu’on ne veut pas subir de pénibles râleries d’ados. Oui, les ados savent faire plier les adultes parfois, là encore que le premier qui me dit que c’est faux revienne lever son doigt 🙂

 

Terminal de bus à Puerto Iguazu
Terminal de bus à Puerto Iguazu

La seconde raison, c’est que j’ai le nom de l’auberge mais c’est tout. J’ai eu la flemme de chercher l’adresse et de mémoriser le plan (c’est ce que je fais d’habitude, eh oui je révèle enfin le truc) parce qu’avec Pierre et Lenny on a fêté nos retrouvailles au bout du monde, à coup de bière et de cocktails (caramba il est vraiment fort en bons cocktails Pierre maintenant c’est génial !) C’est aussi pour ça que vous avez eu droit à quelques retards sur certains articles récents…

taxi vers l'auberge : 7+1 à bord + bagages !!
taxi vers l’auberge : 7+1 à bord + bagages !!

Enfin tout ça pour dire, on s’est adressé aux taxis qui attendaient là. Il faut dire qu’en voyant 7 gogos débarquer le nez à l’air avec une nuit de bus dans ledit nez, ils pensaient avoir affaire à de bons pigeons. Eh non, ce serait mal nous connaître ! On a déjà vécu le pigeonnage en Chine, et on sait négocier un taxi maintenant ! Donc monsieur le chauffeur, ça sera une seule voiture s’il vous plaît. Oui oui, pour 7 personnes plus vous, plus les bagages. Combien ? 150 Pesos ? Non, 100 Pesos (~4€). C’est à prendre ou à laisser… Et le gentil chauffeur dit oui. Donc on s’entasse et on est partis !

à bord du taxi
à bord du taxi

J’ai donc Audrey sur les genoux (on est devant avec le chauffeur), au deuxième rang on a Chrystel avec les deux autres ados et les sacs à dos, et dans le coffre Lenny et Pierre avec aussi des sacs. C’est à peine serré 🙂

Et nous voici donc arrivés. Il est 11h du matin.

Total du trajet : 29 heures. Les 16 heures sont (un peu) dépassées ! Mais on est arrivés en bon état, on a passé une vraie bonne nuit à bord du bus, et même si l’arrivée est un peu à l’eau avec la pluie, on a le sourire, et c’est tant mieux parce que dans cinq minutes on repart, direction le Brésil !

Le Brésil ?

Oui, vous avez bien lu. On va au Brésil, dès aujourd’hui ! Je vous raconte ça dans un prochain article… Mais en avant-goût, voici ce qui nous attend là-bas :

papillon à Iguazu
papillon au Brésil

 

 

8 réactions au sujet de « Un road-trip en bus qui finit à l’eau (épisode 2) »

  1. Alors Olive j’ai pas tout compris ?? Aurais tu encore des vapeurs d’alcool lorsque tu as écrit cet article ?!😁🍸
    Parce que si j’ai bien suivi, vous avez fait un très long trajet en bus pour arriver dans une auberge de jeunesse, en vous entassant a 7 dans un taxi et vous repartez de suite au Brésil ?
    Finalement durant tes 4 jours d’absence de post, vous avez bu ou visité ?🎉 Et du coup tu censures ces 4 jours et tu passes de suite la frontière Brésilienne ?
    Tes lecteurs ont droit à la vérité ! Hiiii😇

    1. Non non, on est bien arrivés à l’auberge pour en repartir moins d’une heure après ! Ne t’inquiète pas, l’article qui explique tout est déjà programmé 🙂

  2. Tests des moyens de locomotion en Amérique du Sud !?!

    Contente d’avoir de vos nouvelles !

    Je vous souhaite du soleil 🌞

    Bisous

  3. héhé moi je sais pourquoi ils ont filé au Brésil moins d’une heure après leur arrivée.

    Normal je l’ai vécu il y a 2 mois 😉

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.