Zone Interdite : Classé Secret Défense

Zone Interdite : Classé Secret Défense

Zone interdite

Classified minuteman launch military facility
Classified minuteman launch military facility

Non, vous ne rêvez pas. Je sais qu’on vous a déjà emmené dans des endroits un peu limites, ou insolites en tout cas, mais aujourd’hui on pousse le curseur encore plus loin. Nous allons entrer dans lecentre de commandement d’un silo de missiles nucléaires américains ! Oui, rien que ça.

Bien sûr, ce genre de lieu militaire sensible est classé secret défense et évidemment on ne peut pas y entrer comme on veut. Mais aujourd’hui, grâce à Oliv-les-bons-tuyaux, vous allez pouvoir voir ça –>

Non ce n’est pas un décor de cinéma, c’est du vrai matériel militaire. Mais attendez, car j’ai sauté des étapes, je vous avais laissés à la frontière canadienne il me semble !

Bienvenue au Etats-Unis

Le passage de la frontière s’est fait sans problème, et donc nous voici maintenant au Dakota du Nord, célèbre pour… euh, rien. Je doute que qui que ce soit sache que sa capitale s’appelle Bismarck (on n’y ira même pas). C’est un peu comme sa voisine la Saskatchewan : plat, agriculture et un peu de pétrole. Mais en fait c’est faux, il y a ici un truc incroyable : plusieurs dizaines de silos de missiles nucléaires. Bienvenue aux Etats-Unis !

North Dakota
North Dakota : oui, ici aussi c’est la prairie donc c’est terriblement plat.

Il faut un peu de route en terrain plat pour approcher d’Oscar-Zéro.


 

Oscar Zero

Bref, le Dakota du Nord n’est pas la destination touristique standard. Mais puisqu’on sait ce qu’on sait, on va se présenter au check-point du Command Center Oscar-Zero, oui c’est son nom de code. Vu depuis la route, ça n’a l’air de rien ou presque, et pour cause : presque tout est souterrain.

Vue de l'extérieur : Oscar-Zéro
Vue de l’extérieur : Oscar-Zéro

On s’approche, et la grille est ouverte. Un petit parking nous attend, et nous sommes accueillis par un gars tout sourire… Etrange ?

Bin oui, c'est ouvert au public, vous pensiez quoi ?
Bin oui, c’est ouvert au public, ah ah ah !

Non, car ce lieu est ouvert au public, il a été dé-militarisé lors des accords de désarmement START, et depuis il est là pour montrer que, finalement, la guerre froide c’est mieux quand c’est fini. Oui je sais, c’est pas réellement complètement fini, mais en tout cas ici, c’est devenu inoffensif. Le lieu a été renommé en « site historique Ronald Reagan ».

Mais ce lieu a réellement été utilisé pendant plusieurs décennies avant son désarmement, donc on va visiter ça et on va expliquer aux filles à quoi ça servait et pourquoi. Cours d’Histoire, donc.

En haut : une petite base militaire. En bas : les deux consoles où des gars se relayaient 24h/24, avec les clés dans la boite rouge comme dans les films. Et c’est John Walker qui nous a tout expliqué !

Qui est John Walker ?

John Walker, l'homme qui avait la main sur le bouton rouge
John Walker, l’homme qui avait la main sur le bouton rouge

C’est un vétéran. Pas un gars qui a fait la guerre, mieux que ça : un vrai américain qui était dans le bunker pendant la guerre froide, la main sur la bouton rouge (ou presque, car il n’y a pas de bouton rouge). Par un hasard chanceux, il est là juste au moment de notre visite, donc en plus du guide officiel, on a la version réelle où il nous montre ses souvenirs (le mug qu’il montre sur la photo, là, c’est le sien qu’il a donné au musée après le désarmement !) et il est passionné par l’histoire de ce site. Il nous raconte la sécurité extrême, les procédures dédoublées, les entraînements, et aussi les longues attentes pendant l’hiver (qui est rigoureux dans le Dakota du Nord, croyez moi), et les moments de convivialité avec les collègues.

La visite commence par le rez-de-chaussée, avec une déco très années 80.

la cantine de la base
la cantine de la base
la chambrée des gardes
la chambrée des gardes

 

les fusils sont encore dans les placards !
les fusils sont encore dans les placards !
le poste de sécurité d'entrée
le poste de sécurité d’entrée et d’accès au souterrain

 

Toute entrée était minutée
Toute entrée était minutée

Nous prenons maintenant l’ascenseur qui va nous emmener au fond de l’enfer, ou presque. J’ai pris la vidéo, l’ambiance est vraiment tendue à l’époque. John profite de la descente pour nous donner plein de détails ! Le guide officiel semble en apprendre autant que nous, tant John est prolixe.

 

Et voilà, nous y sommes : le bunker atomique est devant nous.

la porte anti-souffle, bien qu'on soit à 15 mètres sous terre
la porte anti-souffle, bien qu’on soit à 15 mètres sous terre
Nous entrons dans la salle des machines
Nous entrons dans la salle des machines
Installations suspendues dans un cylindre de béton armé de plus d'un mètre d'épaisseur
Installations suspendues dans un cylindre de béton armé de plus d’un mètre d’épaisseur
Le système de verrouillage
Le système de verrouillage
Barres de blocage en travers de la porte
Barres de blocage en travers de la porte

C’est ici que la fin du monde pouvait se déclencher.

La boîte rouge qui contenait les clés de lancement
La boîte rouge qui contenait les clés de lancement nucléaires : chaque gars avait son propre code
Cadrans de contrôle
Cadrans de contrôle
Ceci est un ordinateur !
Ceci est un ordinateur !
le 2e poste de contrôle : les gars devaient tourner la clé en même temps, loin l'un de l'autre
le 2e poste de contrôle : les gars devaient tourner la clé en même temps, loin l’un de l’autre
il y avait en bas une couchette et des tenues de rechange car ils restaient 24 heures en bas
il y avait en bas une couchette et des tenues de rechange car ils restaient 24 heures en bas

Il est temps de remonter, John nous raconterait encore pendant des heures, mais on a un peu de route qui nous attend !

Retour sur le plat

Et nous conduisons donc encore, et c’est toujours plat 🙂

Même depuis le pont au-dessus de l'autoroute, c'est plat !
Même depuis le pont au-dessus de l’autoroute, c’est plat !

Ce soir, nous espérons arriver dans le Minnesota, nous allons en effet à Minneapolis – St Paul, les villes jumelles…

 

 

4 réactions au sujet de « Zone Interdite : Classé Secret Défense »

  1. Hi all,
    Dave (my son) went to engineering school in Grand Forks, ND. It was very cold in the winter! He had to attach a heater to the car engine at night so it would start in the morning. It is very flat in ND, but Dave would have fun first putting skis on, and then opening up a very large kite on a windy day that pull him very quickly across those flat fields! I went to school in Minnesota at the Mayo Clinic in Rochester, Mn. 90 miles south of the Twin Cities…the clinic has a very interesting history if you plan to venture south in Minnesota. Enjoy 😀Lynn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.