Rencontre au sommet avec Collin

Rencontre au sommet avec Collin

Aujourd’hui, je vais vous parler de Collin. Mais qui c’est ? Eh eh !

Chrystel nage dans le lac Baïkal
Chrystel nage dans le lac Baïkal

Avouez, vous vous attendez à de l’insolite avec nous. Et bien ça vous allez en avoir !

Je vous raconte. Tout commence un matin où on laisse les filles tranquille pendant qu’on se fait une petite excursion en bateau sur le Baïkal. L’endroit est magique à plus d’un titre. Par exemple : Chrystel s’est baignée dans l’eau « fraîche » du lac ! Mais ce n’est pas tout. Petite  excursion, donc disais-je avant de m’auto-interrompre, qui commence par un trajet jusqu’au bateau. Donc, on prend un taxi à l’hôtel. Vous avez maintenant l’habitude, les taxis ici c’est monsieur tout-le-monde qui s’installe au volant de sa voiture presque pas neuve et qui vous emmène à fond jusqu’à destination. Sauf qu’on ne sait pas où on va. La réceptionniste de l’hôtel m’a dit que ce n’était pas au port mais plutôt vers les totems. Bah, je dis au chauffeur de taxi qu’on va à l’excursion en bateau. Rien d’autre, il démarre en trombe, donc visiblement il a l’habitude. Voici la vidéo :

Il fonce à toute blinde dans une large rue de terre battue, ne cherchez pas il n’y a bien sûr pas de ceintures de sécurité en état de fonctionner.

On arrive à destination à peine en 5 minutes. Il nous laisse là, empoche ses 150 roubles (~2€), dit merci et file à tombeau ouvert prendre un prochain client. Ici, les taxis, ça fonce et c’est sympa ! Essayez de demander à votre taxi d’aller « bah je sais pas, à mon excursion en bateau », pour 2€ ah ah ah !

départ du bateau au port
départ du bateau au port

Enfin bref, c’est pas tout, parce que du coup on descend au bord de la mer du lac, et on attend. Et à l’heure dite (enfin à peine avant), personne et pas de bateau. Heureusement j’ai le numéro du contact… mais j’ai laissé le téléphone à l’hôtel. Donc on avise un groupe de locaux qui réparent une sorte de pédalo à moteur ; l’un d’entre eux appelle, et nous accompagne tout sourire jusqu’au point de rdv qui était à peine plus loin, derrière une butte. Merci monsieur ! Faut dire qu’on nous avait annoncé un départ « au port »… Mais en fait non, c’est sur la plage. Parce qu’au port, il n’y a pas assez de place, paraît-il (version officielle… version réelle : faut payer une taxe). Donc on embarque. Nous sommes 9 touristes dont une petite famille, un américain, et nous deux. Pendant ce temps, les filles mangent des glaces à l’hôtel. Ou jouent à la DS. Ou les deux. On ne saura pas, on n’y est pas ! On n’avait qu’à pas faire d’excursion si on voulait savoir, non mais ils sont pénibles ces parents à tout vouloir savoir, à tout vouloir contrôler, à croire que nos ados sont incapables de bourrer de chips et de Sprite au concombre pendant une journée en douce. Comment ça au concombre ? Eh oui, il existe ici du Sprite concombre, et croyez-le ou pas, les filles adorent au point de dire non à tout le reste pour avoir ça !

Bref, revenons à notre bateau, travers pendant 2h au bas mot, et bien sûr il y a du vent pour raffraîchir un brin les idées. Mais on arrive de l’autre côté, et là on commence à parcourir un décor tout simplement génial.

Panorama à l'approche du Zima
Panorama à l’approche du Zima

 

Plage de galets, et un renflement du lac derrière une petite bicoque. Laquelle bicoque n’a ni l’électricité ni l’eau courante ni l’égout, mais elle a un bania. Eh oui, on ne se refuse rien ici ! L’ambiance générale est particulièrement paisible, sereine. Nous avançons et nous continuerons à découvrir des zones plutôt mystiques des shamans bouriates (la Bouriatie est une république autonome en Russie), les décors sont fabuleux. Et puis, à un moment, nous éclatons de rire devant le panneau qui annonce une terrible menace de malédiction ! Mais comme nous, on ne pollue pas, eh bien… voici ce que disait ce panneau (j’écris en blanc, à vous de cliquer-surligner pour voir la réponse, sinon c’est spoiler)

QUI JETE SES DECHETS DANS LE BAIKAL AURA 5 ANS SANS SEXE CORRECT

 

Voilà, maintenant vous savez… Alors regardez ces endroits super.

Excursion sur les berges du lac Baïkal
Excursion sur les berges du lac Baïkal

   

 

Hum… Pas facile de reprendre la parole après tous ces clichés qui je vous le rappelle sont garantis 100% réels sans photoshop ni autre bidouille artificielle ! Je n’ai même pas mis le filtre polariseur pour avoir le joli reflet des nuages dans le lac. Mais je me rends compte que je n’ai pas tenu mes promesse : je vous ai parlé au début d’une rencontre au sommet avec Collin il me semble ?

Collin Z. Burnett
Collin Z. Burnett

Alors, tout d’abord, QUI EST COLLIN ? Ah ! C’est pourtant facile, c’est notre américain. Il vient de Seattle, il est sympa, et ça tombe bien car on va visiter les USA un peu plus tard dans notre voyage. Alors on discute, on parle, mais lui il n’y sera plus. Pourquoi ? Parce que –accrochez-vous ça va vous faire bizarre– il va faire mieux que nous. Oui, lui l’insolite ça ne vouvoie pas, ça ne le tutoie pas, non, ça le respecte comme un maître. Collin est en effet sur le départ pour aller s’installer en Antarctique ! Il va aller dans une base américaine proche du pôle Sud, pour au moins un an. Alors là, on se dit bravo le gars. Il va faire là-bas de la gestion logistique en soutien aux nombreux scientifiques qui s’affairent dans les glaces du Sud. Pas de problème pour avoir des glaçons à l’apéro, là-bas ! En tout cas, c’est un super gars, vraiment intéressant. Encore un nouveau contact génial, merci le tour du monde !

 

au bord du lac
au bord du lac

Mais le sommet, c’était la montagnette qu’on s’est grimpé juste après, et un peu à la peine pour ma part, déjà je n’ai plus l’habitude de ces randos où il faut monter, ensuite le sentier est quasiment direct vers le haut, pas de gentils allers-retours en zig-zag, et puis… je n’ai pas pris mes baskets. Je suis en tenue de plage, car bien sûr la personne à qui on a réservé l’excursion n’a pas pensé bon de nous prévenir. Chrystel n’est pas mieux que moi : tongs-scratch au pieds, on s’engage sur 350m de dénivelé direct dans un pierrier. Gloups.

 

vous n'espériez pas qu'on sauterait un repas ? C'est la Russie ici !
vous n’espériez pas qu’on sauterait un repas ? C’est la Russie ici !
c'est encore loin le haut ? non plus très loin...
c’est encore loin le haut ? non plus très loin…

 

Bilan des courses ? Bien sûr, on y est arrivés (déconnez pas, on a fait le lac vert avant que Valmeinier soit un repaire de joueurs, et bien d’autres un peu plus sérieux aussi, demandez par exemple à JLo ses souvenirs difficiles de la montée de l’Alpe du Pin, à la fraîche, enfin bref) et voici le verdict : Decathlon 1 – Montagne 0. Les chaussures ont tenu le choc.

mission réussie (observez les chaussures tout à fait adaptées à la montagne)
mission réussie (observez les chaussures tout à fait adaptées à la montagne)

Alors puisqu’on en est dans les tests produit, j’ai aussi un Decathlon 0 – Poisson 1 ; avec la cuirchette suédoise toute nulle qui a cassé net à la première tentative. Sur du poisson fumé, non mais. Une cuirchette c’est quoi ? C’est un truc qui à un bout est une cuillère, et à l’autre bout une fourchette-couteau, en plastique, idéal pour le camping.

 

Placement de produit : la cuirchette Décathlon est morte.
Placement de produit : la cuirchette Décathlon est morte. Sur la gauche : la bouteille de Sprite concombre. Au fond à droite, l’Opinel défend fièrement son succès face au poisson fumé.

 

Alors on redescend au lac. Et comme on s’est pris une bonne suée, et bien on se jette à l’eau. Voilà, vous savez maintenant pourquoi on a une photo de Chrystel se baignant dans le Baïkal ! Collin aussi a carrément sauté du bateau, et bibi n’a pas pu s’empêcher de faire mieux. Allez hop, à la flotte !

 

 

6 réactions au sujet de « Rencontre au sommet avec Collin »

  1. Franchement ça donne envie de vous rejoindre !

    Sinon le Collin il passe par où pour aller en Antarctique? Par Ushuaïa ou par l’Australie? Ca serait rigolo si j’arrivais à le croiser!

    Chrystel qui se baigne dans de l’eau à 12-15°C! Si on m’avait dit cela, un jour, je ne l’aurais pas cru! :-p

    Finalement, on avait rien vu il y a 12 ans!
    Et ces paysages sont superbes!

    La grimpette en tong, respect!

    1. Collin partira de Nouvelle-Zélande avec un équipage américain, fin octobre. Nous, on n’y sera pas avant décembre, donc on ne le croisera pas 🙁

    1. Oh il y a longtemps qu’il me regarde de près : tu te souviens de notre conversation sur les cercles et les énergies… Je ne fais même pas allusion à tes œuvres !

  2. Faire une randonnée en sandales ça ne doit pas être facile!Je vous dit bravo!👍 Bonne chance pour la suite du voyage!😃🍀

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.