A la Maison-Blanche

A la Maison-Blanche

Constitution des Etats-Unis
Constitution des Etats-Unis

Venir à Washington DC, c’est forcément aller faire un petit coucou à la Maison-Blanche. Alors bien sûr, en y allant, on a fait un arrêt aux Archives Nationales. C’est un endroit intéressant, qui renferme quelques trésors, dont bien sûr la Constitution des Etats-Unis, et aussi la déclaration d’indépendance, et d’autres encore tels que l’émancipation des esclaves signée par Lincoln. On remarquera que la constitution commence par « Nous, le peuple », quand le truc indigeste qu’on avait voulu nous faire accepter il y a quelques années en Europe commençait par deux pages entières de titres de noblesse des dirigeants de nos pays… Bon, c’était pas une constitution, c’était un traité établissant une constitution, autant dire que là aussi on s’était foutu de nous. Bravo les USA !

(même si on peut regretter certains trucs de leur constitution, mais bon, la perfection n’est pas de ce monde n’est ce pas)

Archives Nationales
Archives Nationales, Washington DC

Entrée gratuite, mais réservation recommandée… et payante ! On a hésité, et on s’est pointés au culot sans réservation. En fait, il n’y a aucune queue ou file d’attente contrairement à ce qui est dit sur leur site web. Du coup, si vous y allez, vous économiserez quelques dollars (bien utiles pour une bonne glace !)

Et nous continuons jusqu’à la Maison-Blanche. Il y a bien sûr un visitor center, où on vous déverse un film encore plus débilitant que celui du Capitole, car voyez-vous, c’est la maison du peuple. Laquelle maison est au milieu d’un parc fermé au public (on comprend), bordé d’une grille (on comprend), le tout entouré de barrières jusqu’à obtenir 5 barrières successives avant de pouvoir toucher la pelouse. Hum, c’est un peu l’excès ça, non ?

En permanence, il y a une petite nuée de touristes qui font tous la même photo (moi y compris), tout simplement parce que partout ailleurs c’est barriéré et caché par la végétation. On ne peut donc voir que la face Sud (centre) et la face Nord (idem). Pas moyen d’apercevoir l’aile ouest, ni encore moins le bureau ovale.

La Maison Blanche, face Sud
La Maison Blanche, face Sud
il y a toujours des pétitionnaires devant la Maison Blanche
il y a toujours des pétitionnaires devant la Maison Blanche
Un valeureux militaire veille sur la scène
Juste à côté, un valeureux militaire veille sur la scène (non, ce n’est pas Lafayette, malgré le nom du parc où est la statue)
la face Nord
la face Nord : on est plus près de l’entrée, et il y le Washington Monument en arrière plan.

Sur plusieurs sites et documents à touristes, on peut découvrir assez facilement l’entrée secrète de la Maison-Blanche, par laquelle les « invités non officiels » passent. En réalité, c’est plutôt donc une entrée discrète, car tout le monde ou presque sait où elle est ! On est allés y faire la photo quand même 🙂

 

Entrée secrète la Maison-Blanche
Entrée secrète de la Maison-Blanche (chuuut)

A la boutique souvenir, on vous propose d’acheter à prix présidentiel un peignoir ou les serviettes de toilettes de la Maison Blanche. Euh… Oui, mais non !

Serviettes officielles de la Maison Blanche
Serviettes officielles de la Maison Blanche (45$ +t)
ou le peignoir officiel ?
ou le peignoir officiel ? (80$ +t)

 

Mais on a bien rigolé malgré la chaleur écrasante.


Notre déception : on n’a pas vu de cirque, pourtant d’après les t-shirts souvenir, il devait y en avoir un, aurait-on mal compris ? 😉

Trump clown
Trump clown

En tout cas demain, nous prenons le train pour aller à New York. Ce sera notre dernière étape avant le retour qui s’approche !

 

2 réactions au sujet de « A la Maison-Blanche »

  1. New york…

    Je suis impatient de voir ton point de vue sur la ville (même si tu la connais déjà un peu).

    Ainsi que les bons plans que tu vas trouver.

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.