Bilan : 8 choses qu’on retiendra de la Chine

Bilan : 8 choses qu’on retiendra de la Chine

Bilan de la chine (dans le plus grand désordre) !

Cet article est clairement un ensemble d’assertions totalement déformées par la vision partielle que nous en avons eu. Comme précédemment, quand je dis « la Chine » ou « les chinois », comprendre « ce que j’ai vu / rencontré ».

foule Chinoise
foule Chinoise

Accrochez-vous, je désactive le mode « politiquement correct ».

(1) Petite

Les chinois sont petits ? On dirait bien. Avec mon 1m70 je suis rarement le plus grand en France. Et en Chine, comme par magie, je voyais au-dessus de la foule ! C’est assez épatant. Donc j’en déduis que la moyenne chinoise est plus basse que la moyenne occidentale.

 

 

(2) Grande

La Chine est grande !

Stop ! Heureusement, la forme n'a pas changé.
Stop ! Heureusement, la forme n’a pas changé.

Vraiment, c’est un pays immense. Et le vivre depuis le sol est une expérience qui vaut le coup. Des rencontres, encore des rencontres ! Des paysages à chaque fois différents ! Un pays remarquable par sa grande diversité. La Chine voit grand : quand on construit une gare ou quoi que ce soit d’ailleurs (y compris : routes, immeubles, parcs éoliens ou solaires, etc) on le fait en grand, très massivement. Je n’ai aucun doute sur le fait que la Chine soit rapidement le premier producteur mondial d’électricité éolienne et solaire, quand je vois les forêts d’éoliennes et les immenses usines solaires qu’ils installent. Les champs éoliens allemands font pitié à côté, je ne parle même pas de la France qui en est encore au XXe siècle. Au grand crédit de la Chine donc, quand on a décidé quelque chose, on le fait et pas à moitié, on met les moyens. C’est remarquable.

 

(3) Sale

La Chine est sale. 

le lac céleste de la montagne du ciel (Xinjiang)
le lac céleste de la montagne du ciel (Xinjiang)

Je ne reviendrai pas sur les crachats, c’est culturel et ça peut se comprendre, sauf sur le sol dans le train où je trouve que ça reste sale. Mais les trains couchette justement, vous aimeriez bien avoir un drap propre au moins ? Eh non, il est propre au départ du train, mais si vous montez plus loin sur la ligne, vous héritez du drap de l’usager précédent. C’est un simple exemple mais hélas il est généralisé. Le choc culturel peut-être, me direz-vous ? Admettons. N’empêche, et pourtant je suis plutôt ouvert d’esprit (relire quelques posts plus haut pour s’en assurer si besoin) mais là je reste convaincu qu’il y a un grand retard en Chine sur la propreté et l’hygiène en général. Je prends de l’avance sur le Japon, mais je vais dire : Japon XXIe siècle, Europe XXe siècle, Chine XIXe siècle.

(4) Rapide

Les chinois mangent épicé mais peu varié. Ils mangent surtout extrêmement vite. Ils mangent pour se nourrir, clairement pas pour le plaisir. L’opposé d’un bon épicurien français, qui plus est d’un membre d’une confrérie gastronomique (Nico / Gwen mention spéciale si tu nous lis…) mais ce qui est certain pour moi : les restaurants Chinois de France ne servent pas de la cuisine chinoise ! Les chinois trichent dans la file d’attente. D’une façon générale, j’ai remarqué que tout le monde veut être premier en tout, y compris dans la file d’attente.

marché d'Urumutchi
marché d’Urumutchi

Y compris quand chacun a un billet numéroté et une place attitrée. Je ne leur jette pas la pierre, on voit ça aussi à bien d’autres endroits. Et ça doit être pour être plus rapide ?

(5) Forte

Les chinois parlent fort. Je ne sais pas si ça vient de la langue elle-même, ou du tempérament (d’un pays entier, j’en doute), mais les chinois parlent fort et quand on ne comprend pas leur langue on a perpétuellement l’impression qu’ils s’engueulent. Un peu comme quand on entend de l’arabe les premières fois, encore que ce sont des langues très différentes. Mais la notion de chuchoter, d’être discret au téléphone, ou d’avoir une conversation avec seulement la personne avec qui on parle, visiblement ce n’est pas dans les convenances de Chine.

La Chine est variée malgré tout. Le pays est tellement grand, que malgré les efforts incroyables de normalisation généralisée, il subsiste encore de très grandes différences entres les provinces, y compris sur cet aspect. Mais ce qui est marrant, c’est que d’une province à l’autre on a parfois l’impression qu’ils ne savent pas comment ça se passe dans les autres régions.

 

(6) Fliquée

Sécurité : la Chine championne des flics partout !
Il y a des policiers partout, et quand il n’y en a pas, ce sont des agents de sécurité. On est fouillé et les bagages vérifiés, les passeports scrutés attentivement, à chaque gare, chaque entrée de site touristique, chaque endroit où on veut aller en fait ! A noter que la sécurité est beaucoup plus drastique et sévère dans l’ouest que dans l’est ou le sud… mais que comme partout, on peut toujours contourner la règle en donnant une (bonne ?) raison.
Je ne reparlerai pas de la grande muraille électronique qui filtre Internet, je suppose qu’à long terme elle aura le même non-intérêt que sa grande soeur en pierre qui n’a jamais réellement servi à protéger la Chine. Ceci dit, ça permet de se rendre compte de la dépendance à Internet, mais surtout aux outils américains car ce sont clairement eux qui sont visés en premier, mais la finesse se fait en subtile rebonds : par exemple les intégrations de cartes (merci Google maps) dans d’autres sites web donnent lieu à de longues attentes puis des cadres vides (exemple : site du ministère du tourisme de la république de Samoa) ou la fameuse case « je ne suis pas un robot » (fournie par Google, donc bloquée) qui empêche d’envoyer le moindre mail sur la plupart des sites (dont celui du gouvernement d’Australie par exemple) parce que la fameuse case n’apparaîtra jamais sur votre écran… Bref, vous m’avez compris.

+ de 700 chaînes, mais qui disent toutes la même chose
+ de 700 chaînes, mais qui disent toutes la même chose (et bien sûr aucune chaîne étrangère)

La sécurité au volant ?
Nous avons eu en Chine plus d’une dizaine de chauffeurs semi-privés, plus tous les autres (bus, etc). Aucun n’a jamais mis sa ceinture de sécurité ni ne nous a priés de le faire, sauf justement dans la province du Xinjiang où les gens respectent beaucoup plus les règles apparemment (spontanément ou à cause de l’hyper-surveillance ?) et bien sûr aucun conducteur ou passager de deux-roues ne met de casque.

temple à Chengdu
temple à Chengdu

Au mieux, ils en ont un à la main. Le truc c’est qu’ajouter à ça le fait que les conducteurs sont en permanence sur leur téléphone (SMS, appels, et même jeux au volant) on n’a qu’une impression très relative de sécurité routière. Peut être que le gouvernement y voit un moyen de limiter la population ? OK, arrêtons l’humoir noir, c’est pas le moment.

(7) Electrique

Les scooters électriques
Une immense majorité des chinois se déplace en deux-roues, la plupart en scooters électriques. J’ai vu peut être moins de 10% de scooters non électriques. C’est plus écologique, bravo ! Mais du coup pour économiser la batterie tout le monde route tous feux éteints, et donc à la tombée du soir ça devient réellement dangereux, retour au paragraphe précédent.

 

(8) Belle

C’est beau, il y a de magnifiques paysages, un patrimoine et une richesse historique énorme (parfois un peu réécrite, on dirait). Il y a des gens géniaux, de très belles rencontres. Et rien que pour ça, la Chine est belle !

 

Et maintenant, en bateau pour le Japon ! Oui, nous continuons notre périple par voie maritime, et non aérienne. Prendre le temps, vous vous souvenez ? Nous allons prendre un ferry (version réelle : un porte containers qui accepte une cinquantaine de passagers en extra). On vous racontera !

 

depuis le Su Zu Hao
Shanghai et le Su Zu Hao

4 réactions au sujet de « Bilan : 8 choses qu’on retiendra de la Chine »

  1. Coucou les Bourgeois !

    Je n’avais pas reçu de newsletter donc je croyais qu’il n’y avait pas de contenu sur le site, quelle erreur de ma part ! C’est extraordinaire tout ce que vous avez fait déjà, je vais essayer de rattraper mon retard et de lire tout ce que vous avez posté. Il semblerait que le voyage se passe bien, ça fait plaisir à voir et ça donne envie de voyager.

    Bonne chance pour la suite. Après la mongolie et la chine j’imagine que le japon ce sera « easy ».

    A plus,
    Quentin

  2. Personnellement très très peu attirée par la Chine, ce que je retiens de votre expérience, ou plutôt ce que je me fais comme avis, c’est que si j’allais là-bas, ce serait pour m’émerveiller devant les paysages et rencontrer des Chinois vivant hors des villes.

    (En dehors d’un ou deux temples et de la Grande Muraille).

    Merci pour ce condensé dans lequel tu as vraiment abordé des sujets plus qu’intéressants.

    Bises à tous

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.