Il pleut au pays des Hobbits

Il pleut au pays des Hobbits

Welcome to Britanny

sous la pluie
sous la pluie

La Nouvelle-Zélande, c’est pour certains le pays des kiwis (les oiseaux, pas les fruits), pour d’autres la patrie du haka des Maoris, ou peut-être le pays des Hobbits, puisque c’est ici qu’ont été tournées les images du Seigneur des Anneaux. Mais au pays des Hobbits, il pleut souvent.
On se croirait en Bretagne, c’est dire ! (ça c’était juste pour faire râler Gwen)

Ados à l’unisson

Bon trève de plaisanteries, mais tout ça pour dire qu’on s’est pris trois jours de pluie, et que c’est en fait la première fois que ça nous arrive depuis qu’on est partis pour ce tour du monde en famille avec nos trois ados. Qui, bien sûr, râlent à un point tel qu’on croirait entendre les gémissements d’agonie d’un yak désespéré, mais non ce concert de pleurnichements n’est autre que nos ados qui rechignent à l’unisson. Pourquoi ? Parce qu’on va encore aller visiter un truc, la barbe on voudrait bien rester à l’auberge de jeunesse à jouer sur les écrans, toute la journée, non mais, on est des ados quand même ! Bin non pas de bol les louloutes, on y va quand même.

On visite quoi aujourd’hui ?

Sous la pluie ? On va au Parrot & Tropical Birds Center. En français ça veut dire un petit parc avec plein de jolis zoizos. Oui il pleut, oui le ciel est gris et la lumière pas top pour les photos, mais oui dès qu’on a passé la grille d’entrée, les filles sont ravies (comme tous les ados qui râlent, en fait, héhé). En plus on a profité d’un bon plan, comme pour toutes les autres activités qu’on a fait à Bay of Islands, on a -10% parce qu’au lieu de réserver via l’office du tourisme, on passe directement par le pakistanais qui tient l’auberge, et lui il connaît tout le monde donc il nous obtient une réduction (et il prend aussi un commission au passage, ne vous inquiétez pas pour lui), preuve qu’on est bien en Amérique ici aussi : il faut tout négocier avant d’acheter (ou être riche, mais ça on ne l’est plus vu qu’on a tout claqué pour venir ici).

Alors c’est parti pour un festival d’oiseaux tous aussi beaux les uns que les autres. Une immense majorité sont d’ici, et quelques-un de plus loin, histoire de compléter la galerie. Et bien sûr, c’est comme les singes au Japon, on est dans la cage et les oiseaux autour (dans une plus grande volière pour être précis) ou carrément en liberté. On a même pu en avoir quelques-uns posés sur la tête ou le bas. Et comme on avait pris la précaution d’avoir quelques graines à donner aux piafs, ils sont venus beaucoup plus facilement vers nous ! Eve adore les oiseaux.

Séquence passion. Certaines photos on un halo blanc-gris : c’est le grillage qui nous sépare des oiseaux.

oiseaux et perroquets oiseaux et perroquets oiseaux et perroquets oiseaux et perroquets

 


oiseaux et perroquets
oiseaux et perroquets

Et les Hobbits ?

Bon, si vous êtes sages, peut être que demain je vous en montrerai. On reprend la voiture et on rentre à l’auberge de jeunesse.

Ah tiens oui  puisque Titi avait posé la question : en Nouvelle-Zélande, il ne faut pas louer un camping-car. Pourquoi ? Déjà parce que c’est un pays doté d’un réseau routier constitué en immense majorité de virages, montées et descentes en permanence, donc la consommation de carburant explose (le prix du carburant est approximativement proche de celui de la France). Les routes sont principalement des sortes de routes nationales, la seule autoroute qu’on a trouvé fait 40 km de long et est limitée à 100 km/h (comme les autres routes en fait). Donc on loue une voiture. Mais chez quelle compagnie me dire-vous ? Aucune bien sûr, car bibi a toujours un bon plan dans son sac !

Location de voiture pas cher

Vroum vroum la belle voiture
Vroum vroum la belle voiture

En fait de bon plan, il suffit de louer sa voiture à un particulier via un des nombreux sites/applis qui le font. En France c’est par exemple Drivy, et en Nouvelle-Zélande on en a trouvé une qui s’appelle MyCarYourRental et qui fait pareil que de louer chez un loueur, mais moins cher. La moitié du prix, en fait, et avec assurance incluse bien sûr (sauf la fameuse franchise, mais je vous ai déjà expliqué comment faire pour ne pas vous faire avoir à cette étape du process) le tout nous permet donc d’avoir une jolie voiture de 2017 pendant 6 semaines au prix d’une (qui serait plus petite) pour 3 semaines chez un loueur classique. Et le propriétaire vient nous l’apporter à l’aéroport, tant qu’à faire.

Et le logement ?

dans une auberge de jeunesse on trouve une cuisine et des ados qui font la vaisselle
dans une auberge de jeunesse on trouve une cuisine et même des ados qui font la vaisselle

On ira d’auberges de jeunesse en hôtes AirBnB en passant bien sûr par des familles qui nous invitent via le réseau Servas. Un excellent moyen de rencontrer des « vrais » gens, pas juste des touristes : c’est en effet le gros problème en auberge de jeunesse, on rencontre très facilement des gens mais jamais des locaux ou presque. Sauf à Samoa, où on avait eu la chance de rencontrer chez Aniva deux néo-zélandaises, mais là c’était de la chance qu’on y aille après. Précision si vous n’avez pas l’habitude : le terme « auberge de jeunesse » n’a rien à voir avec la jeunesse, c’est juste une façon de dire « hôtel pas cher avec cuisine commune accessible à tous, frigo commun où chacun range ses provisions, et chambres au confort minimaliste mais correct ». Donc il y a bien sûr beaucoup de jeunes qui veulent économiser, mais aussi beaucoup de familles et tout plein de gens de toutes sortes, le tout étant d’être ouvert d’esprit bien sûr car on croise justement plein de gens différents.

Audrey et ses deux oiseaux
Audrey et ses deux oiseaux

Oh, on dirait que la pluie s’arrête ? Ah, mais alors je vais pouvoir vous raconter les hobbits ? Demain, peut-être !

 

 

 

 

7 réactions au sujet de « Il pleut au pays des Hobbits »

  1. Les hobbies ! Oui!!! Les hobbits!!!
    Intéressant l article sur le budget. Pour l instant à priori vous tenez votre prévisionnel à mi-voyage il me semble. Bravo!

  2. Avec un temps pareil vous auriez mieux fait d’aller visiter un aquarium plutôt qu’un zoo de zozios tropicaux !
    D’un autre côté, « tropical » ça veut dire qu’il pleut tout le temps. (Exemple, la Bretagne a un climat tropical ! ** bonjour Gwen**)
    Donc vous étiez prévenus…
    :-p

  3. J’ai appris en amérique du sud qu’il y a une différence entre hostel, hostal, hospedaje et cabanas et je crois que j’en oublie un autre…

    Je te laisse le plaisir de trouver quand tu seras sur place.

    A l’époque j’avais loué une voiture (une hyundai de mémoire) qui dérivait, glissait sous la pluie (et je confirme qu’il pleut souvent en N-Z et particulièrement sur la côte ouest de l’île du sud, de mémoire c’est 12 à 13 m d’eau par an… tropical le temps ou breton c’est selon si l’on est français ou non) mais pour 5 €/jour via une agence à Paris (qui a mis la clé sous la porte depuis…).

  4. Il y a quand même en Europe des « zoos » dans lesquels il existe de plus en plus d’espaces liberté pour les animaux.
    Pairi Daiza en Belgique
    Le parc des oiseaux dans les Dombes en France par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *