Deux douches très spéciales à Samoa

Deux douches très spéciales à Samoa

Danger de mort !

Douche électrique
Douche électrique

Je tiens ici à rendre hommage au Brésil qui a réussi à inventer et à commercialiser à Samoa un produit qui dépasse l’entendement en termes de danger électrique. Oubliez tout ce que vous avez vu quand on a visité la Mongolie, on monte d’un cran dans le délire.
Mais plutôt qu’un long discours, voici la photo de la roulette russe de la douche !

L’objet est supposer chauffer l’eau (c’est absolument inutile ici d’ailleurs vu la température générale), il est vaguement relié par un câble non isolé à une prise électrique (dans l’angle du mur, vous la voyez sur la photo) qui elle-même n’est pas reliée au moindre différentiel (on a vérifié). Alors, on dresse les cheveux sur la tête ? Non, on débranche le bidule, tout simplement.

 

Douche à la cascade

Du coup, on se dit qu’on va faire mieux pour la douche, et on file à la cascade la plus proche. Et on s’y prend un bon moment : eau chaude et douce, le bonheur ! Mais pour y aller, il faut prendre un bout de chemin. Je vous raconte ?

Oh, oui, raconte nous !

Samoan breakfast - avec tout le reste en plus (oeufs, pancakes, etc)
Samoan breakfast – avec tout le reste en plus (oeufs, pancakes, soupe locale, toasts, confiture de coco, etc)

Bon, d’accord ! D’abord, souvenez-vous, on est à Savai’i. Or, cette cascade, on y est allés sur l’autre île. Il faut donc prendre un taxi et rouler jusqu’au ferry. On a le temps, il y a 45 minutes de route à peine, et le ferry part dans une bonne heure. Mais en fait le taxi roule tout doucement, et nous comme on discute on ne s’en rend pas compte. On arrive au moment où le guichet ferme ses portes. Je me rue pour acheter les billets, et on se précipite vers le bateau avec ados bagages halètements et J-Lo, dans le désordre. Ce qui nous manquera le plus, pense-t-on à ce moment-là, c’est le super petit-déjeuner que nous préparait notre hôtesse le matin.

ferry de Savai'i à Upolu
ferry de Savai’i à Upolu

En fait, on va découvrir sur l’autre île (Upolu c’est son nom) que le petit déjeuner génial c’est partout, pas juste là.

Bon donc, je disais qu’on saute à bord du navire et que ce dernier prend la mer pour nous ramener à Upolu, ville principale car ville de la capitale Apia, mais pas la plus grosse île car Savai’i est plus grande mais moins peuplée, bah vous vous en fichez 🙂

La mer est calme, tout va bien. On arrive à peine une heure après à Upolu, le capitaine semble avoir mis le turbo sur son ferry.

On prend un taxi, et hop en route après deux trois détails, pour la cascade où on peut se baigner ! En fait c’est encore mieux que ça : ça s’appelle « Sliding Rocks ».

Sliding Rocks

Audrey prête à sauter !
Audrey prête à sauter !

Pourquoi ? Parce que vous pouvez littéralement glisser sur les rochers comme un toboggan aquatique ! Regardez plutôt ! L’endroit est magique, nous sommes en pleine jungle tropicale à prendre une douche (bio !) on se croirait dans une pub, sauf que c’est du vrai et vraiment ça vaut le voyage, ne serait-ce que pour ça ! Et bien sûr, pas un touriste en vue, c’est à se demander s’ils savent que ce truc existe.

Au début, on est hésitant et timide
Au début, on est hésitant et timide…

Pour y aller depuis le parking (où notre taxi nous attend gentiment pendant qu’on s’éclate dans l’eau) il faut descendre une bonne centaine de marches d’escalier en vieux béton. Puis, la série de cascades se révèle : la petite pour les débutants, puis les grandes pour les fous furieux.

J-Lo prend une sacrée douche
J-Lo prend une sacrée douche
Cascade familiale
Cascade familiale, le tour du monde avec des ados c’est aussi partager ce genre de moments !
Sliding rocks papaseea
Sliding rocks papaseea
Sliding rocks papaseea
Sliding rocks papaseea
En pleine jungle
En pleine jungle
Sliding rocks (papaseea)
Sliding rocks (papaseea)

 

 

Vous l’avez compris, ça nous a plu !

J’ai quelques images en vidéo aussi, mais le compte vimeo gratuit ne me permet pas de les mettre en ligne, et je rechigne à mettre mes images sur Youtube pour des raisons aussi diverses que le droit à l’image et la collecte de données, bref on attendra.

Et puis, je voudrais aussi vous raconter d’autres trucs géniaux qu’on a découvert ici à Samoa, comme le trou natatoire.

Rendez-vous au prochain post !

 

 

 

3 réactions au sujet de « Deux douches très spéciales à Samoa »

  1. Merci comme toujours pour ces nouvelles …
    Ca nous change de la grisaille de l’hiver français !
    Enjoy
    Joyeux noel en retard et bonne fin d’année a tous les 5

  2. Et c’est pas fini…
    Si vous regardez attentivement la douche, juste en dessous de la partie dénudée du câble électrique, vous pourrez voir une goutte d’eau perler sous le raccord d’eau. En effet, celui-ci fuit !

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.