Une surprise nous attend à Alice Springs !

Une surprise nous attend à Alice Springs !

on fait le plein à l'OVNI center
on fait le plein à l’OVNI center

Une surprise nous attend à Alice Springs !

Je ne vais pas vous faire lambiner et tourner autour du pot : mes parents nous rejoignent pour 15 jours, et ils arrivent donc en avion à Alice Springs ! Mais ça n’est donc pas une surprise me direz-vous avec justesse ! Certes, vous êtes là bien perspicaces !

Nous avons donc pris la route depuis la roadhouse de Devil’s Marbles pour rejoindre Alice Springs.

Alice Springs, c’est une grosse ville au milieu de l’Australie !

Si vous entendez un crétin dire ça, vous avez le droit de sourire. Alice Springs c’est en effet plutôt au milieu de l’Australie, mais le reste est faux. C’est petit ! Il y a à peine 25 000 habitants. Bon d’accord, sur une carte du monde on ne met pas Nantes car c’est « trop petit » mais on met Alice Springs. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas plus gros à 1000 km à la ronde ! On a déjà vécu ça à Mount Isa, si vous vous souvenez.

une petite ligne droite de 500 km c'est rien
une petite ligne droite de 500 km c’est rien

La différence, c’est qu’ici une grande partie de la population est Aborigène, un peu comme à Tenant Creek (je ne vous ai pas raconté Tenant Creek, je sais, j’ai sauté l’étape pour vous faire avancer plus vite dans le désert, vous auriez eu soif !)  bon alors pour ceux qui ne se souviennent pas les aborigènes c’est les gens qui étaient là avant la colonisation, ils n’étaient pas nombreux mais ils étaient là depuis une bonne centaine de siècles au moins, ça vaut bien un peu de respect 😉

Donc, un peu de route pour y aller. Environ 500 km ? Trop facile ! On est partis ! On roule tranquille, hein. Pas à 130 ? Si ? ah.

On s’arrête quand même sur la route, au passage du TROPIQUE DU CAPRICORNE !

 

Tropique du Capricorne

Chrystel est du signe capricorne. Donc on s’arrête et on fait la photo ! Tout comme l’équateur, c’est une ligne imaginaire, mais l’amusant c’est qu’elle est à une latitude complètement ridicule. On est à 23° 26′ 13,490″ de latitude sud. Ne cherchez pas, il y a bien sûr une raison historique mais bon à saisir dans un GPS c’est pénible ! Heureusement qu’il y a un monument pour nous aider à le trouver 🙂

la sculpture officielle !
la sculpture officielle !
tropique du capricorne
tropique du capricorne

Et la route continue, toujours tout droit et toujours au soleil. Ah oui, il fait très chaud, ça n’a pas changé depuis hier, on roule pourtant plein sud donc ça devrait baisser un peu, mais entre 40° et 39° on ne sent pas la différence pour l’instant.

On est maintenant à environ 35 km d’Alice Springs. On s’arrête une seconde pour une pause pipi dans une aire de parking, et là on découvre l’invention du siècle !

Parce qu’il n’y a pas de réseau ici. Eh oui, ça arrive malgré tout, en plein désert, loin de tout, n’exagérez pas non plus. Mais les australiens ont eu l’idée pour remplacer le réseau : la parabole.

l'invention du siècle !
l’invention du siècle !

Cet objet, tout le monde sait comment ça marche. Et là, on l’a utilisé pour concentrer les faisceaux d’ondes de votre téléphone mobile, pour envoyer tout ça au relais, et vice versa. Il faut poser le téléphone sur un petit support (rouge sur la photo) placé au foyer de la parabole, et comme par miracle vous voyez les barres du réseau apparaître. On peut donc envoyer un SMS à mes parents pour leur dire qu’on arrive dans 20 minutes. Pratique ! Tout ça fonctionne bien sûr sans énergie, il faut juste que l’antenne à l’autre bout soit dans le bon sens. Je dis, une fois de plus, bravo les australiens !

Donc, le SMS est envoyé avec succès alors qu’aucun signal n’est disponible pour mon téléphone 🙂

On reprend la route, on est bien impatients 🙂 ça fait quand même presque 4 mois qu’on est partis !

 

La surprise à Alice Springs

La ville est étalée malgré son peu d’habitants. On fait le plein, ah oui tiens je vous parlerai des tarifs du carburant à l’occasion !

Alors on arrive en ville, et quand on arrive en ville (tout le monde NE change PAS de trottoir !), on se dirige vers le point de rendez-vous. Et là, c’est la surprise !

Le Jura nous attend avec son fier étendard !

Alice Springs : rencontre Jura !
Alice Springs : rencontre Jura !

C’est assez fou de se retrouver, comme ça, au bout du monde ! C’est un moment vraiment intense ! On prend tout de suite la route à destination d’une roadhouse qu’on a repéré sur l’appli wikicamps (j’en parlerai dans quelques jours), et on arrive juste avant la nuit. On profite du resto de la roadhouse pour faire un bon gueuleton à l’australienne ! 

Repas en famille à la roadhouse !
Repas en famille à la roadhouse ! 
burgers et grillades énormes
burgers et grillades énormes !

 

 

Bon, je vous laisse, il faut digérer tout ça et on a beaucoup à se raconter 🙂

6 réactions au sujet de « Une surprise nous attend à Alice Springs ! »

  1. je me demandais aussi : pourquoi la parabole est pointée vers le bas ? Est-ce parce que l’Australie c’est de l’autre côté de la terre donc on a la tête en bas, en conséquence, si on pointe la parabole vers le bas, alors c’est en haut …
    vous m’suivez?
    Ils sont fous ces Australiens !

  2. Sinon, je voudrais bien savoir : il vient de quelle planète l’extraterrestre à droite du bonhomme vert de à l’OVNI center ?

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.