Usquam, vos et redde.

Usquam, vos et redde.

usquam, vos et redde !

Non, inutile de chercher vaillamment dans les pages roses de votre antique dictionnaire, ce n’est pas une locution latine célèbre mais le résultat d’une traduction assistée par Google. Car en effet, nous sommes maintenant au pays du pognon roi. Hélas, on s’y attendait, je parle ici des Etats-Unis, ou tout du moins de notre premier contact avec lui : l’exécrable compagnie United Airlines.

A l'aéroport de San José, le wifi est bridé : aucun VPN, aucun https n'est permis. On nous espionnerait ?
A l’aéroport de San José, le wifi est bridé : aucun VPN ni connexion https ne sont permis. On nous espionnerait ? Ah bon ? 😉

Je n’ai rien contre le pilote ou le personnel naviguant, ils ont été très professionnels. Non, je parle de la compagnie et de sa vision du client-vache-à-lait.

Pourquoi ? Autant dire qu’avec quelques vols à notre actif sur des compagnies aussi variées que possible, on commence à avoir un aperçu de ce qui est « standard » et de ce qui est « attrape couillon ». En outre, on a un billet tour du monde, ce qui signifie que nous sommes dans l’exacte même catégorie de passagers pour tous nos vols, et que toutes les compagnies sont membres de la même alliance, donc supposément d’un niveau de service au moins comparable.

ça bosse dur sur le tarmac
ça bosse dur sur le tarmac…

Les deux exceptions (Fiji Airlines et Amaszonas) ont été tout aussi agréablement conformes à nos attentes que les autres, d’ailleurs.

 

Ah, sauf United.

Pourquoi cette longue introduction ? Oh, je vous le raconte rapidement : l’arnaque est pour le service à bord. Vous avez des sièges minuscules, tellement serrés que même moi qui ne fais pas 1 m 70 j’avais le genoux qui touchaient le siège de devant. Bien évidemment, tout ce qui est boissons et nourriture est à vendre, pour la modique somme de 7.99$ le verre ou 10.99$ (ou plus) le sandwich miniature. Sauf l’eau et le coca, qui sont servis gratuitement, faut bien avoir une excuse. Mais on pourrait à la rigueur se dire que sur un vol de 4h, ce n’est pas grave on peut se retenir de manger, c’est bien vrai. D’ailleurs il y a des écrans pour regarder des films… à 7.99$ par personne (vous aurez une généreuse remise de 2$ si vous payez pour 3 sièges ou plus) ; pas grave, on se rabattra sur la simple carte GPS… payante également ! Finalement, on discutera, c’est pas grave.

à bord du vol UA 1099
à bord du vol UA 1099 (en même temps, mon propre écran était cassé, donc même si j’avais voulu payer…)

Eh non, ils ont joyeusement pris le soin de nous éparpiller dans tout l’avion, et malgré plusieurs places libres impossible de se regrouper. Donc, au final, on espère pouvoir regarder par le hublot ! Pas de bol, le mien ne s’ouvre pas. Gasp… Bah, de toute façon, il y avait une personne entre le hublot et moi, et il s’est endormi (donc c’est foutu pour la conversation).

Heureusement, le vol ne dure que 4 h… Ah non, on arrive en retard, après avoir fait asseoir et boucler les ceintures tout le monde bien trop tôt (je sais de quoi je parle, voir plus haut, sans oublier que je suis pilote moi-même !!) mais rassurez-vous, le pilote a bien travaillé et l’atterrissage était presque bon.

Alors oui, je sais que c’est la mode ce genre de blagues dans les compagnies low-cost en court-courrier. Mais comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas ce pour quoi on a payé.

tampon entrée USA
tampon entrée USA

 

Allez, soyons idiots, généralisons.

United Airlines ? Bienvenue en Amérique : usquam, vos et redde

 

2 réactions au sujet de « Usquam, vos et redde. »

  1. Mouais, même si il y a de belles choses à voir, les mois précédents vont vous sembler bien loin…

    Je ne serai qu à moitié étonné si on apprends que dans un mois, vous avez finalement filer en République dominicaine ou au cap Vert, si le billet tdm le permet

  2. Le prochain voyage sera le tour de ‘univers 🚀🚀🚀🚀???? comme vous avez les manettes bien en main 😉
    Grosses bises et merci de nous faire découvrir tout ça…

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.