Yellowstone National Parc : magnifique

Yellowstone National Parc : magnifique

Le parc national de Yellowstone est un des lieux les plus prisés des voyageurs visitant les USA, et à juste titre. Haut en altitude (on dépasse les 2000 m) et bien au Nord, il y a encore beaucoup de neige alors que nous sommes en mai. Mais ça n’empêche pas les hordes de touristes de débourser 30$ pour pouvoir y aller. Il doit forcément y avoir une raison !

Trop de soleil !
Trop de soleil ?

Allons-y, et faisons-nous notre propre avis.

Coincé au Nord-Ouest du Wyoming, le parc touche le Montana d’où on arrive et l’Idaho où on va dormir.

Dès l’entrée, le spectacle est magnifique. La vieille neige croûtée n’est plus là que dans les endroits à l’ombre, et les rivières brillent sous le soleil. Il ne passe pas un mile sans qu’on croise un animal sauvage : les bisons et leur tête noire, ou des chipmunks, des écureuils et des oiseaux, et bien sûr toutes sortes de bambis. Il paraît qu’il y a des ours, mais on n’en a pas vu.

Yellowstone NP
Bison en liberté
Yellowstone NP
La fonte des neiges mélangée aux eaux souterraines bouillantes donne de belles rivières
Yellowstone NP
A chaque détour de la route, les forêts et la neige font contraste avec le soleil
Yellowstone NP
Une petite photo souvenir de Yellowstone !
Il y a aussi des écureuils
Il y a aussi des écureuils (vers le Visitor Center)
Couleurs magiques à Yellowstone
Couleurs magiques à Yellowstone

Le printemps commence à peine, et déjà les animaux sont partout, comme dans les Collines Noires. Mais on est venus ici surtout pour le célèbre Old Faithful, un geyser qui a l’avantage d’être très régulier. Et tout autour, il y a des dizaines de geysers de toutes sortes : de la « simple » vapeur d’eau sous pression, à celui qui débouche dans une mare de boue orange en la faisant remuer étrangement, ou d’autres aussi qui regorgent de micro-organismes de toutes les couleurs : jaunes, oranges, rouges, verts, bleus ! Certains se déversent directement dans la rivière. La plupart des jets de vapeur et d’eau sous pression ont des températures qui dépassent les 100°C, du coup ça génère d’immenses panaches de vapeur. Le moindre coup de vent dans le mauvais sens, et on se sent tout moite, comme après une petite douche de Samoa. Non, pas une pluie de Nouvelle-Zélande, suivez un peu, je viens de vous dire que c’est de l’eau chaude ici ! 😉

 

 

Drones interdits
Drones interdits

Impressionnant et magnifique ! C’est tout à fait le genre de lieu où on aurait envie de filmer avec un drone. Hélas, comme dans beaucoup d’endroits jolis, fleurissent des panneaux pénibles qui interdisent l’usage des drones. Bien sûr, chacun sait que ce n’est pas possible de les empêcher, puisqu’il suffit au pilote d’aller un peu plus loin, et de laisser ensuite venir son drone par la voie des airs, puis de le récupérer en toute discrétion. La vitesse et la capacité de ces appareils ne faisant qu’augmenter et s’améliorer, ce genre d’interdiction est donc forcément voué à l’échec. Mais la vraie question est : pourquoi ? Car franchement dans un endroit pareil, le risque est minime. Je ne parle pas ici des crétins finis qui jouent avec leur drone mal piloté à proximité des aéroports ni des abrutis profonds qui font pareil dans des endroits où c’est dangereux comme aux abords des autoroutes ou carrément en pleine rue en rase-mottes aux heures de pointe. Non, là on parle d’un endroit où il n’y a justement strictement rien. Oh, oui, le bruit ? Hum… Alors dans ce cas, il faudrait surtout interdire les sonos à fond dans les voitures, les moteurs de pick-up qui crachent plus de bruit que de particules et de CO2 (c’est dire !) et faire bâillonner les enfants en bas-âge qui hurlent parce qu’ils ont chaud/froid/faim/fait caca et ça que pue (la source chaude au souffre, pas le caca du marmot, encore que ça aurait pu). Bref, déception de la part du « pays de la liberté ». Ah, au fait, je n’ai pas de drone, donc je ne plaide pas pour ma paroisse !

Et sinon, de ce côté là, on voit quoi ? Oh, des arbres morts !

Le parc de Yellowstone, c'est aussi des immenses zones où les arbres sont morts, souvent à cause du volcanisme (enfin, de ses conséquences)
Le parc de Yellowstone, c’est aussi des immenses zones où les arbres sont morts, souvent à cause du volcanisme (enfin, de ses conséquences), ils baignent dans de l’eau boueuse franchement acide (ou basique, ça dépend des endroits d’ailleurs) 
A vous d'identifier de quel animal il s'agit (indice : ce n'est PAS un daim)
A vous d’identifier de quel animal il s’agit (indice : ce n’est pas un daim)

Le long de la route du retour, on passe à proximité de Grand Teton, encore bien enneigé vu qu’il est à plus de 4100 m d’altitude.

Grand Teton vu depuis la route
Grand Teton vu depuis la route

Bigre, que ce pays est joli. Il mérite bien son nom d’America The Beautiful !

Yellowstone National Park
Yellowstone National Park

7 réactions au sujet de « Yellowstone National Parc : magnifique »

  1. pour l’animal, je tenterai bien un orignal.

    Concernant le pays de la liberté, je me demandais justement si tu avais complété ta collection de photos des « no » 😉

    Enfin concernant le geyser, on a le même à Genève qui monte à 70 m de haut , très régulier entre 8h du mat et 16h [mode jaloux OFF]

    Très impressionnant !! les geysers de Bolivie sont ridicules à côté!

    1. Je continue ma collection de « no » en effet.
      Celui de Genève n’est pas chaud :-p
      Non, pas ridicules. J’ai beaucoup aimé aussi ceux de Bolivie : la taille ne fait pas tout !

  2. Dame Nature est tellement magnifique quand l’humain s’en mêle le moins possible.

    Le geyser est tout simplement fantastique (Merci pour l’échelle et l’info sur la température … ça donne une bien meilleure idée).

    Côté drone, je ne partage pas ton avis : c’est difficile de faire respecter la nature alors chaque limite compte, quelle qu’elle soit !
    Tant que c’est respecté, ça prolonge notre chance à pouvoir visiter ces beaux endroits.

    C’est mon avis et je le partage ! 😉

  3. Pas de photo côté face du geyser ? Lorsqu’on regarde la vidéo vous ne semblez pas seul du tout au vu du nombre de clics et de waouh !
    Photos superbes une fois de plus !!

  4. Quand l’Homme s’en va, il ne part pas avec sa pollution sous le bras !
    La pollution due aux drones ne provient pas de ceux qui fonctionnent, mais des carcasse de ceux qui ne fonctionnent plus. Ces dernières peuvent détruire les écosystèmes particulièrement fragiles de certaines sources chaudes…

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.