Article interdit aux -12

Article interdit aux -12

Article interdit aux -12

Les fromages suspendus
Les fromages suspendus

La Mongolie est un pays immense, plus de trois fois la France. Notre périple continue. Après un bon bout de piste, nous avons fait un détour par un volcan éteint et contourné un immense lac pour nous installer à nouveau chez une famille que Bida connaît. D’ailleurs, elle les connaît tellement bien qu’il n’y a personne quand on arrive : les deux yourtes sont là mais pas les nomades. Ils sont à Ulan Bator pour faire les courses de la rentrée et tout ce qu’il leur faudra pour l’hiver (c’est à un jour de voiture par la route mais il faut encore aller jusqu’à la route ajoutez donc 2 bonnes heures de 4×4 !) et donc on fait comme si on était chez nous. Les fromages de la famille sont en train de sécher accrochés et suspendus au plafond, on goûte : leur fromage de yak est sucré, ils ajoutent beaucoup de sucre pour cacher l’acidité naturelle de leur méthode fromagère. La nuit tombe, allons donc dormir. Surtout qu’il faut ménager nos forces : demain Chrystel n’en peut plus il lui faut faire une lessive !

cours d'anatomie animale
cours d’anatomie animale

Mais au moment de s’installer, horreur ! On découvre qu’une tête a roulé sous le lit. Si, si, il y a bien une tête ! Attendez, j’explique.
Il n’y a que 4 lits dans la yourte pour les invités. Or nous sommes 5 sans compter Bida et Iggy qui vont se serrer dans l’UAZ pour cette nuit. Donc facile, on prend deux lits et on les met côte à côte pour faire un grand lit de trois places. Et c’est là, portant joyeusement chacun un bout du lit, que Chrystel perd soudain son sang froid et pousse successivement un hurlement et la porte avec fracas. La phrase précédente comporte un zeugma, revoyez Desproges ou votre cours de français.
Donc, revenons à nos moutons, pourquoi ce cri ? Et bien parce que Chrystel a découvert sous le lit qu’elle déplaçait une tête de chêvre en décomposition partielle. Nourrissant les vers et le stress Christellien, ladite tête fut donc expulsée manu-militari par Iggy qui l’enleva de la yourte. Comme il y a des ours dans la région, on leur souhaite bon apétit.
Hop, au dodo, demain activités lessive et dissection.
C’est le matin.

anatomie suspendue
anatomie suspendue

Le gentil petit mouton un peu moche hélas pour lui est attaché à la barrière, contrairement au reste du troupeau qui paît en liberté et revient avec une spontanéité remarquable à la tombée du soir, du coup quand ses congénères sont partis, il est temps de lui faire comprendre qu’il y a une erreur dans sa vision des lois du monde. Pour ceux qui n’ont pas lu « Le Cygne Noir » (dommage c’est à recommander surtout pour comprendre ce qui suit), rappellons ces lois, car le monde vu du mouton comporte trois lois universelles, immuables et éternelles :
1) le soleil se lève le matin et se couche le soir
2) les choses qu’on lâche tombent au sol
3) les humains prennent soin gentiment des moutons

Mouton familial
Mouton familial

Chaque jour depuis sa naissance, le gentil mouton a constaté que les trois lois sont parfaitement vraies. Et puis, il y a un jour, où le monton a une révélation : il y a une erreur dans l’univers puisque tout à coup la troisième loi ne marche plus. Couic t’es mort.
Nous profitons du spectacle pour que les filles aient une initiation à la dissection du mouton, et voient l’intérieur de la bête : ceci est le diaphragme, ceci sont les poumons, voici les viscères, la panse, les côtes, etc. Le nomade (qui est arrivé pendant la nuit) procède avec méthode et délicatesse. Nous pouvons certifier qu’à aucun moment il n’a fait preuve de méchanceté gratuite contre l’animal. D’ailleurs, un autre mouton rôde autour de nos yourtes. Il est plus jeune, et bêle tout doucement. Les nomades nous expliquent que sa maman a été tuée par l’ours, donc ils s’occupèrent de lui en lui donnant le biberon quand il était encore jeune, et maintenant il fait un peu partie de la famille. Ils lui font des câlins, Audrey aussi !

barbecue Mongol
barbecue Mongol

Le mouton qui a été découpé est donc préparé en notre honneur, et c’est ainsi que nous allons donc manger notre premier « barbecue mongol », réalisé dans la yourte. Contrairement au barbecue que nous connaissons, celui-ci se fait dans une marmite avec un fond d’eau dans laquelle on plonge des pierres brûlantes sortant du feu, ce qui permet de faire un barbecue semi-vapeur, au feu de bois, et en intérieur. C’est bien sûr du mouton qu’on mange donc, sauf que Iggy a pu dégotter un peu de marmotte et me fait l’honneur de goûter –on ne refuse pas ce genre de chose. Du coup je peux attester que c’est bon ! Et pour autant que je sache c’est très certainement la première et la dernière fois que je vais manger cet aliment.

dans un décor pareil, ça donnerait (presque) envie de faire la lessive à la main
dans un décor pareil, ça donnerait (presque) envie de faire la lessive à la main

Audrey aide Chrystel à faire la lessive dans la rivière. On utilise pour ça notre savon magique offert par Becose, qui est bio et ne pollue pas l’eau. Hélas, on est les seuls, car les Mongols lavent avec de la lessive standard. On constate d’ailleurs souvent depuis qu’on est dans la steppe mongole que la pollution a déjà bien commencé son œuvre, surtout pour ce qui est de jeter n’importe où les papiers de bonbons, flacons vides, bidons et autres pièces mécaniques ou pneus foutus. Mais Bida me dit que le gouvernement a lancé un programme contre ça depuis peu de temps, et qu’il faut donc laisser un peu de temps aux populations pour changer, ce que je leur accorde bien volontiers.
La rivière donne dans le lac qu’on a longé. On va y faire un petit tour. Une fois de plus, le calme est total. Le décor est à couper le souffle, on en profite plein les yeux !
On fait aussi des dessins dans le sable de la plage.
Panorama Mongolie

Mongolie : lac et eau cristalline
Mongolie : lac et eau cristalline

 

 

 

2 réactions au sujet de « Article interdit aux -12 »

  1. de la marmotte, dois y en avoir par chez moi !!
    sinon, j’imagine trés bien chrystel 🙂
    la bise à vous

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.