Archives de
Mois : octobre 2017

En route vers la zone militaire

En route vers la zone militaire

Maintenant que Chrystel nous a prouvé qu’elle peut se baigner, en plein automne, dans un lac à 1400m d’altitude, on plie bagage. Nous reprenons donc notre trajet dans l’ouest mongol, par petites pistes et hauts cols (record battu aujourd’hui avec 2560m), le paysage mongol est toujours aussi époustouflant. D’innombrables sommets rocheux, des grands vallons désertiques, et toujours ces espaces incroyables et presque sans personne. On traverse un village qui abrite une mine de charbon. C’est elle qui alimente en charbon…

Lire la suite Lire la suite

Une ville en mode recto verso

Une ville en mode recto verso

Nous voici maintenant dans une nouvelle ville. Histoire de rigoler, on a pris des photos en mode recto verso : deux photos prises du même endroit, mais en se retournant pour prendre la deuxième.                          

Pour trouver à manger le soir dans une ville chinoise…

Pour trouver à manger le soir dans une ville chinoise…

La Chine est un monde à part. Je ne parlerai pas de « la Chine » ou des « Chinois », puisque bien sûr je n’ai pas tout visité ni rencontré tous le monde. Comprenons donc que ces mots représenteront « ce que j’ai vu que la Chine » et « les Chinois que j’ai rencontrés ». Donc voici la situation : c’est le soir, plutôt tard, il fait nuit. Nous n’avons pas mangé. Où aller pour manger ? Bien sûr on ne parle pas assez bien chinois…

Lire la suite Lire la suite

La perle de l’Altaï

La perle de l’Altaï

Il y a tellement de monde sur les routes bondées de Mongolie que le poste de péage consiste en une simple guitoune unique, au milieu de la route, avec deux barrières, une dans chaque sens, et une personne dans la guitoune pour encaisser les 1000 ₮ du voyageur. Comme ça représente à peine 0.40€ en comptant large et en incluant les commissions de change (qu’on ne paye pas, pour mémoire), même le nomade tricheur n’ira pas en passant par la…

Lire la suite Lire la suite

La vodka chaude de Mongolie

La vodka chaude de Mongolie

Tout avait pourtant bien commencé, nous avions pris un bain dans le lac puis la route vers notre prochaine destination, à savoir une yourte de nomades que Bida connaît, proche du lac d’Uvs qui est le plus grand lac (salé également celui-là) du Nord-Ouest de la Mongolie. La route est toujours aussi déserte, et on voit enfin nos premiers sommets enneigés : nous sommes déjà à presque 2000m d’altitude pourtant, et la neige est à peine tout en haut de…

Lire la suite Lire la suite

Cours de sport

Cours de sport

Aujourd’hui, sport. Audrey va faire un peu d’endurance : quelques aller-retours au rivage. Avec le sourire s’il vous plaît ! Ensuite, ça sera natation !

Le village perdu

Le village perdu

En Mongolie, on trouve parfois au détour d’une piste un petit village. Nous avons eu la chance de nous arrêter dans l’une de ces (rares) agglomérations, car on en voit au mieux une fois par 200 km. Ce village perdu, dont nous n’avons même pas le nom, était plutôt grand car il y avait un hôpital (8 lits), une crèche – école maternelle – école primaire – collège (150 élèves), une station essence, un magasin, et un restaurant. Population totale…

Lire la suite Lire la suite

La source du désert

La source du désert

A un moment où à un autre, on se pose la question de la source du désert. Il ne surgit pas de nulle part, bien sûr. Mais inversement, on peut aussi se poser la question d’à quoi ressemblerait une source dans le désert ? Par définition, ça semble assez contradictoire. C’est pour cela que nous avons continué notre périple à travers la steppe de plus en plus désertique pour nous rendre dans un vrai désert de sable et de dunes,…

Lire la suite Lire la suite